Bullmastiff et mastif

Moscou se taillait la part du lion pour la Nationale 2005 avec la victoire du chien russe Korosdombi Lion produit en Hongrie, Meilleure chien de la Nationale. Les étrangers, venus avec leurs vedettes, ont pas mal gagné, et le sujet de plaisanterie du week-end était de dire qu’on … ne les réinviterait plus !
C’est un plus pour les éleveurs que de pouvoir avoir des contacts et échanger avec d’autres éleveurs qui sont, dans leurs pays respectifs, les meilleurs.

Image 122638

La meilleure femelle Mastiff produite par l’Eleveur Bernard Le Courtois, Venus Beauté Brullemail vit elle aussi à Moscou.

Image 122639

Le CAC Femelle Mastiff Messiah’s Olv True Love à Bernard Le Courtois a été produite aux USA. Le CAC Mastiff Mâle appartenait à des exposants britanniques et a été produit aux USA.

Image 122640

En Bullmastiff, c’est une jeune femelle suisse qui a remporté la race et les Belges ont cartonné. Le Meilleur Mâle, en Classe Champion, Brian Of the Woodbull Farm est un fils du célèbre Torneto Von Frankental. Mais le CAC a été attribué à une chienne française, Ukraine des Roses Noires aux Portes du Morvan.

Les lots d’Elevage étaient remportés par des éleveurs français, Brullemail pour les Mastiffs, Du Mont de l’Aigle pour les Bullmastiffs.

Image 122641

Image 122642

Les exposants venaient de toute l’Europe ; en Bullmastiff, la fine fleur de l’Elevage européen était là malgré l’exposition du Club Italien le même week-end. Un panel de juges important (cinq) dont deux juges étrangers considérés comme des spécialistes de ces races, contribuait aussi à ce succès. Trois juges français, Jean-François Martin, Jean-Bernard Moings et Benoît Thévenon, un juge néerlandais Bas Bosch, un juge britannique Grant Slater officiaient.

Présents, des italiens, suisses, allemands,belges, britanniques, russes ; inscrits, les suédois avaient déclaré forfait, mais espéraient bien pouvoir être là à Metz en Novembre pour la seconde rencontre internationale Mastiff Bullmastiff.

Avec 200 sujets inscrits, la Nationale française demeure au fil des ans la plus importante manifestation du continent pour ces deux races. Le vainqueur du BIS s’est illustré en remportant le BIS de l’Exposition Internationale de Lausanne et le Groupe à la Winner d’Amsterdam.

La Spéciale de Nantes était jugé par la Finlandaise Kirsi Laamanen, Secrétaire Générale du Kennel Club Finlandais. Les BOB étaient attribués au femelles, Tessie du Mont de l’Aigle pour les Bullmastiffs et Messiah’s Olv True Love pour les Mastiffs. True Love gagnait le Groupe jugé par René Pras.

Image 122643

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *